orrefors, Kosta Boda, Riedel, spiegelau

Bertil Vallien

Le bateau de sable fondu en verre est inspiré par des éléments de l'inconscient. Si vous vous arrêtez à les analyser, ils glissent et s’évadent. Comme des rêves. Ces minces et silencieux navires ont parcouru les mers du monde entier avec leur message et ils ont attiré l’attention depuis près de 30 ans. Chargé de symboles secrets et congelés ils nous parlent de l'existentiel.

Chaque journée commence par une plongée dans la rivière. En hiver, un trou dans la glace et le froid provoque que les endorphines traversent le corps.

  • C'est comme une renaissance chaque matin! Dit Bertil Vallien.

Des questions existentielles étaient présentes chez Vallien depuis une âge très précoce. Il est le deuxième plus âgé de sept enfants. À la maison à Sollentuna on devait respecter la volonté et la discipline du Seigneur. Son père était un non conformiste anglicane strict. Selon lui, il faut vivre selon la Bible. Mot par mot.

  • Je suis sûr qu'il voulait le meilleur pour ses enfants, mais je me suis toujours senti coupable. Il craignait ce qui pourrait arriver aux garçons qui fessaient les mêmes choses que je fessais.

Son talent artistique lui apporta ses premières joies.

Il aimait les chevaux et l'équitation. À l'écurie il n’y avait presque que des filles.

  • J'étais un professionnel du dessin de chevaux, dit-il, ce qui impressionnait toutes les filles.

Il dessinait des chevaux sans arrêt.

Ce ne peut pas être expliqué

On apprécie souvent dans ses sculptures des chevaux. Que signifient-ils ? Qu'est-ce que cela veut dire? Bertil voudrait qu’on ne fasse pas autant d’efforts pour analyser ce symbolisme.

Il y a un monde qui ne se laisse pas s'expliquer, il serait tout simplement brisé si on essaye. Il le compare avec la musique.

  • Qu'est-ce qui vous faits pleurer quand vous entendez une chanson spéciale? Vous ne pouvez pas l’expliquer, la musique va directement au cur. Elle contourne le filtre de la raison.

Il veut que nous osions admirer son art de la même manière. Sans l’intellectualiser.

Dans sa sculpture " Högspänning " (haut voltage), il y a un cylindre solide brisé par une plume blanche. Le cylindre représente la force et le fondement. La plume représente les émotions.

  • La poésie, les émotions réelles et l'intuition peuvent écraser la raison et la force dit-il.

Parfois Bertil Valllien utilise sa main gauche au lieu de la droite. C'est pour éviter la routine dans ses esquisses. Ce n’est pas toujours bon d'être compétent. En permettant à votre main gauche de faire le travail, on déclenche une nouvelle forme de créativité.

À la fin des années quarante, Bertil travailla comme garçon à tout faire dans une poissonnerie. Il avait environ douze ans. Un des clienta était un artiste excentrique nommé Bo Notini, Il a suscité la curiosité de Bertil. Il ne ressemblait pas du tout à ce que Bertil connaissait.

La cour était envahie par les mauvaises herbes, la maison était sale et le mobilier vieux. Il y avait beaucoup de livres. Monsieur Notini sortait parfois pour tirer sur les corneilles pour les cuire et les manger ensuite.

C'est ça que je veux devenir

  • C'était un nouveau monde pour moi, dit Bertil. C'est ça que je veux devenir, je me suis dit.

C'était comme s’il s’était vu dans l'avenir. Quelque chose comme ça.

Parfois Bertil s’assit dans la maison de Bo, il dessinait et était encouragé. Ne pas tout le monde a été touché par la honte et la culpabilité. Il y avait des solutions alternatives à la vie religieuse stricte de la maiso . Une certaine liberté. Cela a inspiré Bertil qui a osé quitter la maison quand il n'avait que quinze ans.

D'autres mentors ont joué un rôle très important dans le développement en tant qu'artiste de Bertil Vallien. L’un d’eux est Stig Lindberg qui était professeur de céramique à la Konstfack (Université suédoise d’Art, de l'artisanat et du design).

  • Il était un grand maître! Il était incroyablement verbal et il offrait toujours une critique constructive. Parfois de façon cruelle, mais la plupart du temps d’une manière ludique.

Stig Lindberg a aidé Bertil Vallien à comprendre l'important impacte qu'un artiste peut avoir sur l'industrie. On doit être à la fois artiste et designer. On peut être expérimental, mais on a aussi besoin de comprendre comment une théière doit être pour qu’elle ne coule pas.

Son prochain mentor serait Erik Höglund chez Kosta Boda. Bertil a fait un stage là-bas et a été invité à rester par la suite. Höglund avait remarqué les qualités de Bertil. En fait, Bertil a eu sa propre fabrique de verre - Åfors groupe qui faisait partie de Kosta Boda. Åfors n’est plus en fonctionnement est Orrefors et Kosta Boda sont devenus la même entreprise.

Il y a quelques années, un nouveau chemin est apparu devant Bertil Vallien. Il est arrivé en forme de boue noire. Il était censé de créer des sculptures d’un paysage, une ville et un bateau. Malheureusement le verre en fondu aurait dû être un bleu glacial clair, mais le résultat a été un noir asphalte sale. Un mois de dur travail a été complètement saccagé. Bertil Vallien était en colère et déçu. On peut seulement imaginer à quel point son assistant s’est mal senti après s’être trompé dans l’interprétation ses instructions.

Ils ont produit des tons. Mille kilos de dense et coûteuse boue noire. Quelle alternative avait-il?

  • Nous allons surmonter cela, a décidé Bertil et il a ensuite versé le verre fondu dans des moules.

Pendant les deux semaines que le verre est resté dans le four de refroidissement, Bertil Vallien a sombré dans le découragement.

  • Je ne voulais même pas ouvrir le four. Ça semblait complètement dénué de sens.

Le verre mange la lumière

Les artistes du verre parlent souvent de la capacité du verre à réflecter la lumière et son effet miroir. Pas Bertil Vallien. Ce qui lui fascine plutôt est la capacité du verre à absorber la lumière. " Le verre mange la lumière " c’est une de ses plus célèbres citations.

Les sculptures noires moulées sont nettoyés, polis et le sable enlevé.

C'est le moment où le monde entier est témoin d'une métamorphose. Le sale asphalte noir est devenu métal. Une feuille en métal ou du fer fondu? Du plomb? Une touche de bleu. Toute la lumière a implosé et les chiffres et les symboles ne peuvent pas être vus à l'intérieur. Ils sont été mangés un par un par un matériau jusqu'alors inconnu. C’est du verre - métal aussi - mais en réalité du verre.

  • C'était un coup de chance! C'était un nouveau design et moi et le monde avons réalisé tout de suite que je devais continuer.

L’assistant qui avait confondu 2 kilos avec 20 grammes a triomphé. Cette expérience s'est avéré être l'une des meilleures erreurs jamais faites dans l'usine de verre.

  • Mais en même temps, je m'aventurais en terrain inconnu, dit Bertil.

Jusqu’à là, il avait été très prudent avec ses sculptures en utilisant la transparence du verre pendant une période de trente ans. Il avait le contrôle. Il pouvait décider comment et où la lumière serait-elle absorbée, libéré ou contenue. Maintenant, il se voyait privé de cette force et contraint à penser d'une toute nouvelle façon.

  • Il y a toujours le risque que la qualité esthétique du verre soit éclipsé par la forme d'expression. Cela est tout simplement magnifique.

Un destroyer allemand coulé

La nouvelle sculpture n'avait rien de cosmétique. Le paysage semblait abandonné et calciné comme après la fin d'une guerre. Le bateau rappelait Bertil à un destroyer allemand coulé pendant la Seconde Guerre mondiale, bien visible à travers les eaux claires de la Rombacksbotn norvégien. La sculpture montre la ville comme si elle avait été gazée. Ou la victime du froid ou de la chaleur destructive. Une dystopie.

  • Je n'ai jamais été particulièrement politique en tant qu’artiste, dit Bertil Vallien.

Cependant, quand il montra ses sculptures noires à New York il est devenu inévitablement politique en appelant la collection " Désert de neige". Le bombardement de l'Irak par les États-Unis au cours de la guerre du Koweït en 1991, a été baptisée" Desert Storm ".

Les critiques ont été comblés avec le nouveau langage de Valllien. Les commentaires étaient enthousiastes.

Dans certaines de ses sculptures il ajoute très peu de détails de couleurs, souvent rouge vif qui malgré leur petite taille deviennent un fort accent au milieu du noir prédominant. Certains critiques interprètent cela comme une petite lueur d'espoir dans l'obscurité.

Le critique et historien d'art américain Robert Morgan avait écrit sur son expérience après une exposition :

« Quand nous nous réveillons de cette expérience, nous nous rendons compte que nous avons été dans un voyage qui a restauré notre sentiment d'espoir et de bien-être. Seul le meilleur art peut accomplir cette tâche. L’art Vallien a réussit.

L'artiste du verre suédois le plus célèbre a remporté tous les prix et reconnaissances possibles et il est présent dans le monde entier. Quelques exemples: le Musée Victoria & Albert à Londres, le Metropolitan Museum of Art de New York, le Musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, le Musée National d'Art à Tokyo et le Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Après cinquante ans à l'usine de verre, il n’a aucune intention de ralentir ou de retraite. Bertil Vallien continue à nous transporter dans son voyage et découvrir de nouveaux langages.

  • Maintenant, je vais être minimaliste, dit-il.

Il commencera avec une plongée dans la rivière.

By Eva-Pia Worland (translated by Kosta Boda Art Gallery)

Lire la suite Masquer les informations
Lire la vidéo
21
VENTE
Blues Four Elements
49€ (62€)
23
VENTE
Boat Navigator
296€ (386€)
17
VENTE
Boat Outlook Halfboat
989€ (1186€)